Centre social Lagord : Agence architecte Lionel Coutier La Rochelle

DESCRIPTION DU PROJET CONCOURS TOUR CARRÉE : Ce projet fait suite au concours lancé par la ville de La Rochelle pour l’aménagement d’un nouvel espace situé entre la fin du quartier de Port Neuf, et une espace libre, paysager occupé par une ancienne tour militaire. Ce projet a été classé 2éme sur 7, à 8 voix contre 9 pour le lauréat.

Notre proposition était de vouloir créer un véritable éco quartier, et elle partait du postulat que la voiture ne devait pas dicter le projet en parcourant le site. Cela pour permettre de créer des logements dans un écrin de verdure, ou seul les vélos et les piétons pouvaient circuler, les voitures étant dirigées dès l’accès du site, dans un parkings souterrain situé sous les logements semi-collectifs. Un cheminement pompier et accès contrôlé ponctuel permettait de faciliter les déménagements/emménagements et les livraisons volumineuses (nous souhaitions aussi coller aux besoins du quotidien).

Nous souhaitions créer de nombreux espaces partagés et de rencontre, afin de favoriser les liens sociaux et la vie de quartier, et permettre de considérer que la notion de jardin privatif est remplacée par le jardin collectif (espace jeux enfants, boulodromes, espaces potagers, espaces repas avec barbecues, etc.).

 

PROGRAMME :

L’architecture des logements fut conçue en cohérence avec le site, et dans l’optique d’un projet labelisé HQE, dans lesquels les matériaux sont murement choisis pour leurs propriétés au regard notamment des cibles sur la santé, mais aussi sur le confort thermique et hygrométrique.

Afin de limiter la consommation énergétique et permettre de garantir un projet BEPOS, nous avions recours la production solaire couplée à l’utilisation des calories aériennes pour générer du stockage et de l’entretien d’eau chaude pour l’ECS et le chauffage (collectif). Un complément par panneau solaire individuel permettait de compléter le dispositif et créer de l’autoconsommation.

L’eau de pluie était stockée pour les besoins individuels, mais aussi pour l’entretien des espaces verts et le nettoyage des espaces commun.

Les besoins pour l’éclairage des espaces extérieurs publics, du parking souterrain, de l’ascenseur du parking étaient compensés par la production photovoltaïque